Choisir le bon traitement de la mycose vaginale

Les traitements vaginaux (à insérer dans le vagin) et les comprimés (par voie orale) sont tous les deux efficaces.

En général, les médicaments sur ordonnance comme ceux disponibles sans ordonnance sont efficaces pour environ 80% à 90% des femmes, quel que soit le médicament ou la durée du traitement que vous choisissez.

Les traitements les plus courts contiennent des doses plus élevées de médicament par jour. Pour certaines femmes, des cours de traitement plus courts peuvent aussi aider à éviter les doses manquées et de rendre le traitement plus facile à terminer. Sans parler de son côté pratique.

Par contre, pour les femmes enceintes, il faut plutôt privilégier les traitements moins concentrés qui s’échelonnent sur une période plus prolongée. En savoir plus sur la mycose chez les femmes enceintes

Vous pouvez maintenant acheter un traitement de 1, 3 ou 7 jours en pharmacie sans avoir besoin d’une ordonnance du médecin. Nous recommandons toutefois de consulter un médecin si c’est votre premier épisode de mycose vaginale ou si vous avez des épisodes à répétition. Savoir quand consulter un médecin pour une mycose vaginale

Tandis que traiter un seul épisode de mycose vaginale est facile, quoique la condition soit douloureuse pendant la guérison, il est plus difficile de traiter les mycoses vaginales à répétition.

Si vous avez des mycoses à répétition il serait mieux de vous tourner vers une sorte de traitement qui éradique le problème à la source tel que Alaczen plutôt que de traiter individuellement chaque mycose, ce qui pourrait être toxique et diminuer l’efficacité du traitement à la longue.

Traitements vaginaux de la mycose

Les traitements vaginaux viennent sous différentes formes telles que les crèmes vaginales, comprimés, suppositoires et ovules (qui sont insérés au fond du vagin, habituellement au coucher, à l’aide d’un applicateur.

Certaines formulations comprendront également une crème topique qui peut être appliquée à l’extérieur du vagin, sur les lèvres du vagin et sur la peau à proximité pour aider à soulager les symptômes de brûlure et de picotement de la région.

Traitements vaginaux sans ordonnance

Médicaments vaginaux sans ordonnance inclus:

  • clotrimazole (par exemple Canesten®)
  • miconazole (par exemple Monistat®)

Ces produits sont disponibles en 1, 3, 6 et 7 jours en une variété de formes posologiques différentes.

Les traitements plus courts contiennent des doses plus élevées de médicaments que les traitements plus long. Si vous utilisez un traitement plus long, gardez à l’esprit que vous devez continuer le traitement pendant toute la durée, même si vos symptômes commencent à s’améliorer.

L’efficacité de ces médicaments est presque le même peu importe la durée du traitement, donc le choix de la durée est selon votre mode de vie. Si vous ne savez pas quel est le meilleur pour vous, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Vous pouvez utiliser ces produits pendant vos règles.

Traitements vaginaux avec ordonnance

  • butoconazole (Gynazole-1®)
    • Butoconazole est un traitement d’un jour et est disponible sous forme de crème vaginale dans un applicateur pré-rempli.
    • Butoconazole est insérée haut dans le vagin en une dose unique et peut être utilisé à tout moment de la journée.
  • nystatin (Mycostatin®, Nyaderm® et générique)
    • La nystatine est disponible sous forme de crème vaginale et doit être insérée dans votre vagin au coucher pendant 14 jours.
  • terconazole (Terazol® et générique)
    • Terconazole est disponible sous forme d’ovule vaginale et de crème à insérer dans le vagin au coucher pour 3 ou 7 jours consécutifs.
    • Avant chaque utilisation, l’applicateur vaginal est rempli avec la crème vaginale terconazole.

Les effets secondaires associés aux produits vaginaux sont rares mais peuvent comprendre l’irritation vaginale, démangeaison, brûlure, douleur ou crampe abdominale.

Étant donné que seulement une petite quantité de médicament par voie vaginale est absorbée par votre corps, il n’interfère généralement pas avec d’autres médicaments.

Attention:

  • Ne pas utiliser d’autres médicaments vaginaux, tampon, déodorant ou douche vaginale avec ces médicaments.
  • Les médicaments peuvent affaiblir les condoms en latex et les diaphragmes. Utilisez une autre méthode de contraception pendant votre traitement et pendant trois jours après. Un préservatif affaibli pourrait ne pas vous protéger contre les infections sexuellement transmissibles.
  • Le miconazole peut interagir avec l’anticoagulant warfarine (COUMADINE®), ce qui augmente le risque de saignement. Si vous prenez de la warfarine, parlez-en à votre médecin ou pharmacien.

Médicaments oraux pour la mycose vaginale

Les médicaments oraux utilisés pour traiter les infections vaginales sont absorbés par votre corps et voyagent à travers le sang vers le vagin, où ils travaillent pour traiter l’infection.

L’ingrédient actif est le fluconazole, disponible sous forme de comprimé à dose unique et en capsule sans ordonnance. Selon où vous habitez, vous pouvez avoir besoin de le demander au pharmacien au comptoir dispensaire.

Ce traitement à dose unique est considéré comme aussi efficace que les crèmes vaginales. Les effets secondaires incluent des douleurs abdominales, diarrhée, maux de tête, brûlures d’estomac ou des nausées.

Si vous prenez des médicaments pour le diabète (glyburide ou glicazide), vous devriez parler à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre le fluconazole par voie orale.

Prévention et traitement de la mycose vaginale

AlaczenLe produit recommandé pour prévenir l’apparition de la mycose vaginale et promouvoir une bonne santé vaginale est Alaczen.

Alaczen est un supplément probiotique qui permet de contrôler le Candida et les bactéries de façon à éradiquer les épisodes récurrents de mycose vaginale et renforce le système immunitaire.

Alaczen se présente en une capsule à prendre une fois par jour. Alaczen est disponible sans ordonnance.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Alaczen

Posted in Mycose Vaginale | Tagged , | 1 Comment

Grossesse, allaitement et mycose vaginale

Êtes-vous enceinte ou allaitante?

Peu de petits désagréments liés à la grossesse peuvent être aussi douloureux qu’une mycose vaginale. Et c’est pourtant une condition très répandue chez les femmes enceintes. Il est estimé qu’une femme sur 2 attendant un bébé aura un épisode de mycose vaginale.

La mycose vaginale, aussi appelé la vaginite, est causée par la surcroissance du champignon microscopique Candida albicans dans le vagin.

Candida albicans se retrouve naturellement dans l’intestin, le vagin ou sur la peau. Par contre, certains facteurs permettent à ce fungus de se reproduire en trop grande quantité, causant par le fait même les symptômes associés à la mycose vaginale.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la femme enceinte ou allaitante est plus susceptible de permettre cette surpopulation de Candida. Être enceinte augmente le risque de contracter une mycose vaginale, probablement dû au fait que le niveau d’oestrogène est plus élevé lors de la grossesse.

Une autre cause est que le système immunitaire plus faible donne la possibilité au Candida de croître anormalement. En savoir plus sur les causes de la mycose vaginale.

Quoi faire si vous êtes enceinte ou allaitante avec une mycose vaginale

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez et avez besoin de traiter une mycose vaginale, il est préférable de consulter d’abord votre médecin.

Les traitements par suppositoire vaginal (ou capsule, tablette ou vaginalette) sont recommandés plutôt que la prise de médicament oral pour la femme enceinte. Par voie vaginale, seule une petite quantité de la médication est absorbée dans le sang. Avec les comprimés pris par la bouche, une plus grande quantité de l’antifongique pénètre dans les vaisseaux sanguins, ce qui peut affecter le foetus.

Posted in Mycose Vaginale | Tagged , , , , , , | 1 Comment

Quand consulter un médecin pour une infection vaginale

La seule façon infaillible de savoir si vos symptômes sont causés par un mycose vaginale est de consulter votre médecin.

Votre médecin est le seul qui peut confirmer hors de tout doute l’origine de votre infection vaginale et proposer le bon traitement.

C’est important de consulter votre médecin si:

  • vous n’avez jamais eu une infection génitale diagnostiquée par un médecin avant ou si vos symptômes sont différents de ce que vous avez rencontré dans le passé
  • cela fait moins de 2 mois que vous avez eu un épisode
  • vous avez fréquemment des mycoses vaginales (au moins 4 par année)
  • vos pertes vaginales ont une odeur
  • vous faites de la fièvre ou si vous avez des douleurs pelviennes
  • vous êtes enceinte ou vous allaitez
  • vous avez moins de 12 ans
  • vous avez le diabète
  • le traitement que vous avez essayé auparavant n’a pas fonctionné
  • vous pensez que vous avez une maladie transmise sexuellement (MTS)
  • vous avez un système immunitaire affaibli

En savoir plus sur ce qui cause la mycose vaginale

Quel médicament est disponible pour traiter l’infection vaginale?

Les médicaments utilisés pour traiter les infections vaginales peuvent être disponibles sous ordonnance ou en vente libre.

Ils fonctionnent en tuant les champignons microscopiques à l’origine de l’infection. La plupart d’entre eux appartiennent à une famille de médicaments appelés « azoles ».

Antifongiques (qui tue les champignons):

  • Clotrimazole
  • Posaconazole
  • Ravuconazole
  • Econazole
  • Ketoconazole
  • Voriconazole

À base de Triazole:

  • Fluconazole
  • Itraconazole

Les médicaments utilisés pour traiter les infections de levure peuvent être divisés en deux catégories principales: les produits vaginaux, certains nécessitant une ordonnance et d’autres non, et les capsules orales, également disponible avec ou sans ordonnance.

En lire davantage sur Comment le médecin diagnostique la mycose vaginale

Posted in Mycose Vaginale | Tagged , , , | Leave a comment